J+118

Autant il y a des jours où l’humanité me révulse, autant il y a des jours comme aujourd’hui où je me sens bien d’être humaine. Le typhon Yolanda (ou Haiyan pour la communauté internationale) n’a pas été aussi ravageur que ce qui a été dit, mais l’a quand même été suffisamment pour détruire quelques villes dont celle de Tacloban qui est aujourd’hui au cœur de toutes les conversations.
Sous l’initiative de Nambra, des bénévoles AFS locaux, des bénévoles AFS allemands et belges sur place, ainsi que de la notre, étudiants d’échange AFS, nous avons naturellement décidé d’aller aider bénévolement au paquetage des biens que notre ville de GenSan va envoyer en urgence à Tacloban.
Aujourd’hui, j’ai du voir passer entre mes mains un bon millier de kilos de riz, un bon million de sachets de nouilles instantanées, un bon milliard de conserves de sardines, des serviettes, des tongs, des bouteilles d’eau, des vêtements et sous-vêtements, des bonbons, du pain sec, brosses à dents, savon, dentifrice et autres victuailles de première nécessité. Mais aujourd’hui, j’ai du voir passer devant mes yeux un bon millier de sourires, un bon million de mains qui s’entre-aident et un bon milliard de preuves d’espoir.
Un soleil de plomb et un thermomètre qui explose à 36°C compensés par une magnifique équipe et un travail aussi acharné que joyeux.
YOLANDA TU NOUS AURAS PAS ! (quant à vous qui êtes en France ou ailleurs, s’il se présente à vous l’occasion de faire quelque don, sachez qu’avec 1€ ici on peut s’acheter un vrai repas…)

There are days when humanity disgusts me, but there are also days like today when I feel good to be human. Typhoon Yolanda (or Haiyan for the international community) was not as devastating as it was said, but it still destroyed some cities including Tacloban which is at the heart of all conversations right now.
Under the initiative of Nambra, of local AFS volunteers, of German and Belgian here, as well as ours, AFS exchange students, we naturally decided to volunteer to help to pack goods that our city, GenSan, will send in emergency to Tacloban.
Today, I saw in my hands a thousand kilos of rice, a million packets of instant noodles, a billion of canned sardines, towels, slippers, water bottles, clothing and underwear, candies, dry bread, toothbrushes, soap, toothpaste and other victuals necessities. But today, I saw before my eyes a thousand smiles, a million hands helping each other  and a billion evidences of hope.
A blazing sun and a thermometer that explodes at 36°C offset by a magnificent team and a work as hard as happy .
YOLANDA YOU WON’T BEAT US ! (and for you who are in France or elsewhere, if the opportunity of giving money for the victims comes to you, just know that with 1€ here you can buy a real meal…)




pictures by Julynne “Cute” Gallego Corneta

One thought on “J+118

  1. SUPER ma zoé ce que vous faites, et dis moi pr qui on peut faire un don ! il y a tellemnt d’organisme s tu es peut être plus a même de me dire – je vois que vous ne chômer pas – je ne peux être que de tout coeur avec vous et vous souhaite plein de courage et d’aùitié a vous ! je t’aime mamie

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s